MERCI PHILIPPE

Écrit par Mgr Jean-Claude le .

Phillipe avant son departChaque fois que je dois dire un merci définitif à quelqu’un, je me sens tout triste. D’abord parce que cette personne ne sera plus parmi nous en communauté après y avoir souvent passé un grand nombre d’années ; mais aussi parce que celui qui part laisse souvent une place vide et un travail que d’autres devront ajouter à leurs propres obligations. Dans le cas présent, il s’agit d’un OMI de moins à Pala. Mais il en est ainsi dans la vie.

En tout cas, Philippe, je te dis un grand merci pour tout au nom de l’Église de Pala et en mon nom personnel. Tu as commencé ta vie missionnaire dans la zone de Gounou Gaya en 1959. Et en 1965 déjà on a eu besoin de toi à Yagoua. Il serait trop long de dire tout ce que tu as fait ensuite, les responsabilités que tu as occupées, dans la pastorale, la formation et l’administration. Je rappelle seulement que tu m’as accueilli de passage à Yagoua en 1977, moi comme évêque nommé, et toi comme vicaire capitulaire de Yagoua à la suite du décès de Mgr Charpenet. Nous avons fêté cela par un bon apéritif !

 

Tu es finalement revenu dans ton diocèse d’origine en 1998, d’abord comme aumônier à la Fraternité St-Jean, et ensuite comme mon collaborateur dans l’administration : secrétariat, rédaction de projets, archives, modérateur du Conseil diocésain pour les affaires économiques, directeur diocésain des OPM, etc. Et à travers tout cela tu as continué à accompagner les jeunes séminaristes et à agir comme curé de Torrok par intermittences.  Ce qui était remarquable dans tout cela c’est que tu ne disais jamais non quand on te confiait une responsabilité et que tu y mettais tout ton cœur.

Que le Seigneur t’accompagne, Philippe, dans ta mission future où, tel qu’on te connaît, tu ne resteras pas inoccupé et tu sauras te rendre utile. Que le Seigneur te conserve tes yeux. Et je suis sûr que les liens créés avec tant de personnes au cours de ces années continueront de s’épanouir malgré la distance, par exemple par des visites réciproques. Encore merci pour tout !

+  Jean-Claude